Contrôle des armes à feu

Nous interdirons les armes d’assaut et nous sévirons contre les crimes commis avec ces dernières

Les crimes commis avec des armes à feu sont en hausse. Trop de gens sont tués ou blessés parce que des criminels ont utilisé des armes d’assaut de style militaire. Ces armes sont conçues pour faire le plus grand nombre de victimes. Elles n’ont pas leur place au Canada. Les Canadiens en ont assez des excuses et savent que les « pensées et prières » ne rendent pas nos communautés plus sécuritaires.

Contrairement aux conservateurs, qui veulent assouplir les lois du Canada sur les armes à feu, nous les rendrons plus strictes. Nous interdirons toutes les armes d’assaut de style militaire, y compris l’AR-15. Nous prendrons d’autres mesures pour protéger les gens contre la violence des armes à feu:

  • Nous mettrons sur pied un programme de rachat pour toutes les armes d’assaut de style militaire achetées légalement au Canada en offrant aux propriétaires des prix correspondant à ceux du marché et en affectant plus de ressources à la gestion du programme par les forces de l’ordre.
  • Nous collaborerons avec les provinces et les territoires pour donner aux municipalités la capacité de restreindre davantage les armes à feu ou de les interdire.
  • Nous protègerons les droits des chasseurs et des agriculteurs en ne ressuscitant pas le registre fédéral des armes d’épaule. Les chasseurs et les agriculteurs n’utilisent pas d’armes d’assaut et n’en ont pas besoin.

Pour sévir contre les crimes commis avec des armes à feu et pour rendre nos communautés plus sécuritaires :

  • Nous continuerons de lutter contre la violence liée aux gangs en investissant 50 millions de dollars de plus sur une période de cinq ans dans la création d’un nouveau volet de subventions visant à répondre aux besoins des communautés à risque;
  •  Nous travaillerons à élargir les programmes de déjudiciarisation afin de garder les jeunes à risque à l’écart du système de justice pénale;
  • Nous nous assurerons que l’Agence des services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada aient accès aux ressources dont elles ont besoin pour détecter et pour freiner la circulation d’armes à feu à nos frontières;
  • Nous exigerons de toute personne qui importe des munitions qu’elle montre une preuve de son permis d’armes à feu valide;
  • Nous prendrons des mesures pour qu’il soit plus difficile pour les criminels de se procurer des armes à feu légales en renforçant les lois relatives à l’entreposage sécuritaire des armes à feu.
  • Nous nous attaquerons de front au problème de la violence fondée sur le sexe et de la violence domestique en suspendant temporairement les permis d’arme à feu des gens soupçonnés de constituer un danger pour eux-mêmes et pour autrui, y compris pour leur conjoint ou pour leurs enfants;
  • Nous mettrons sur pied un système de signalement d’achats massifs d’armes à feu;
  • Nous infligerons des sanctions plus sévères aux gens qui tentent d’introduire clandestinement des armes à feu au Canada;
  • Nous limiterons la glorification de la violence en modifiant la publicité, la commercialisation et la vente d’armes à feu au Canada.