De meilleures conditions de travail

Nous renforcerons les avantages sociaux et ferons du Canada un endroit de choix où travailler.

15 $ de l'heure pour le salaire minimum fédéralAu cours des quatre dernières années, nous avons contribué à rendre les conditions de travail plus souples et plus sûres pour plus de personnes. Cependant, de nombreux travailleurs ont toujours de la difficulté à concilier le travail et la famille. Pour certains, cela veut dire manquer des obligations familiales importantes parce qu’ils doivent travailler tard ou être constamment disponibles en ligne.

Pour d’autres, cela veut dire souffrir en silence parce qu’ils craignent de parler de problèmes de santé mentale qui peuvent avoir une incidence sur leur travail. Ces travailleurs méritent mieux. Pour rendre la vie moins stressante et donner aux gens plus de temps à consacrer à leurs familles et amis, nous choisissons d’avancer en proposant de nouvelles protections fédérales qui seront intégrées au code du travail. Elles comprendront notamment :

  • Une journée supplémentaire à consacrer à la famille et aux amis, grâce à une nouvelle journée canadienne de la Famille;
  • Un salaire minimum fédéral de 15 $ par heure à compter de 2020, indexé sur l’inflation et assorti de dispositions visant à faire en sorte que, quand le salaire minimum est plus élevé à l’échelle provinciale ou territoriale, ce soit ce salaire qui ait préséance;
  • Un meilleur soutien pour la santé mentale des travailleurs, en incluant la santé mentale en tant qu’élément spécifique des normes de santé et de sécurité au travail et en exigeant des employeurs qu’ils prennent des mesures préventives visant à résoudre les problèmes de stress et les risques de blessures en milieu de travail;
  • De meilleures protections pour les personnes qui travaillent sur des plateformes numériques. Il s’agit souvent de travailleurs contractuels ou à la pige (par exemple, les chauffeurs au service d’entreprises de transport coopératif) dont le statut n’est pas clairement couvert par les lois provinciales ou fédérales. Nous leur accorderons donc une meilleure protection en élaborant des règles fédérales adaptées à ce secteur économique en plein essor;
  • De nouvelles dispositions, qui seront élaborées de concert avec les employeurs et les syndicats, et qui donneront aux travailleurs le « droit de se déconnecter ». Ces dispositions permettront aux travailleurs de continuer à faire des heures supplémentaires tout en donnant à ceux qui le désirent le droit de ne pas travailler plus.

Pour aider les travailleurs qui tombent malades et qui ont besoin d’aide pour payer leurs factures pendant qu’ils se reposent et récupèrent, notamment à la suite d’un traitement contre le cancer, nous prolongerons les prestations de maladie de l’AE de 15 à 26 semaines.