Libre-échange au Canada

Nous prendrons des mesures ambitieuses pour faire du libre-échange au Canada une réalité.

Partout au Canada, le gagne-pain de millions de travailleurs dépend des bons accords commerciaux que nous avons négociés avec nos partenaires commerciaux. Bien que le Canada soit un chef de file en matière de commerce international en étant le seul pays du G7 à avoir conclu des accords de libre-échange avec tous les autres pays du G7, il reste encore beaucoup de travail à faire pour s’assurer que les gens tirent profit de l’accroissement du commerce ici même au pays.

En nous appuyant sur l’Accord de libre-échange canadien de 2017 et sur les efforts plus récents visant à éliminer les obstacles qui limitent le commerce entre les provinces et les territoires, nous adopterons de nouvelles règles collectives pour simplifier le commerce en promouvant la reconnaissance mutuelle des normes d’un océan à l’autre. Cela pourrait signifier, par exemple, qu’un professionnel agréé dans une province puisse plus facilement travailler ou pratiquer sa profession dans une autre.

Nous exercerons activement la compétence fédérale, au besoin, pour aider à faire progresser le libre-échange au Canada et créerons le Tribunal canadien du libre-échange pour examiner, enquêter et résoudre les cas où des obstacles au commerce intérieur peuvent exister.