Un soutien plus généreux aux aînés

Nous rendrons la vie plus abordable pour les gens, au fur et à mesure qu’ils vieillissent, grâce à un soutien plus généreux aux aînés et aux personnes veuves.

+ 25 % au RPC/RRQ prestations de survivantLes Canadiens vivent plus longtemps que jamais, mais les aînés d’aujourd’hui sont aussi confrontés à une hausse du coût des soins de santé et le nombre de personnes âgées qui comptent sur des prestations mensuelles pour joindre les deux bouts augmente avec l’âge.

Alors que près de 238 000 aînés continuent de vivre dans la pauvreté, Andrew Scheer a voté contre l’abaissement de l’âge d’admissibilité à la Sécurité de la vieillesse de 67 à 65 ans.

Nous sommes allés de l’avant avec cette mesure parce que nous savons qu’elle augmente l’épargne de retraite des aînés de plusieurs milliers de dollars et leur permet de prendre leur retraite plus tôt pour consacrer plus de temps à leur famille et à leurs amis.

Pour rendre la vie plus abordable pour les gens à mesure qu’ils vieillissent, nous augmenterons de 10 % le montant des prestations de la Sécurité de la vieillesse pour les aînés dès l’âge de 75 ans. Le montant augmentera avec l’inflation. Cela aidera plus de 20 000 aînés – dont plus des deux tiers sont des femmes – à sortir de la pauvreté et renforcera la sécurité financière de plus de trois millions d’aînés chaque année. Pour la plupart d’entre eux, cela équivaudra à une aide financière supplémentaire de 729 $ chaque année, dès l’âge de 75 ans.

Nous aiderons davantage les aînés qui ont perdu leur conjoint. Le plus souvent, les conjoints survivants sont des femmes. Nous collaborerons avec les provinces et territoires pour bonifier de 25 % les prestations de survivant du Régime de pensions du Canada (RPC) et du Régime des rentes du Québec (RRQ). Cette bonification, qui représente jusqu’à 2 080 $ de prestations supplémentaires par année, donnera plus d’argent à 1,2 million d’aînés et une plus grande tranquillité d’esprit au moment où ils en ont le plus besoin.