Une formation garantie pour les apprentis

Nous aiderons les apprentis qui ont choisi un métier désigné Sceau rouge à acquérir l’expérience de travail dont ils ont besoin pour terminer leur certification et trouver un emploi de qualité bien rémunéré.

Les personnes qui exercent un métier spécialisé apportent des contributions essentielles à notre économie. Ils bâtissent nos maisons, aident à nourrir nos familles et assurent l’alimentation en électricité et le transport dans nos communautés. Pourtant, trop souvent, les apprentis ne peuvent pas saisir les occasions qui se présentent à eux parce qu’ils n’ont pas acquis l’expérience de travail nécessaire pour terminer leur formation à temps.

Aujourd’hui, seul un apprenti qui a choisi un métier désigné Sceau rouge sur cinq est en mesure de terminer sa formation à temps pour obtenir sa certification. Le manque d’emplois stables est cité comme la cause la plus courante. Cela est aussi vrai des métiers où le salaire moyen est de 100 000 $ par année.

Pour donner aux apprentis une plus grande tranquillité d’esprit et des occasions d’acquérir une expérience de travail, nous créerons le Service canadien d’apprentissage, en partenariat avec les provinces, les territoires, les employeurs et les syndicats. Grâce à cette nouvelle aide, les apprentis qui se lancent dans un métier désigné Sceau rouge pourront être plus confiants quant à l’avenir, sachant que des emplois seront disponibles lorsque le moment sera venu.

Pour soutenir ces efforts, nous collaborerons avec nos partenaires pour créer plus de débouchés en fournissant jusqu’à 10 000 $ par apprenti, sur une période de quatre ans, pour chaque nouveau poste créé. Cet investissement aidera 12 500 apprentis de plus à terminer leur formation à temps.

De plus, le gouvernement montrera l’exemple en embauchant directement jusqu’à 250 apprentis de plus chaque année. Nous le ferons en exigeant de nos fournisseurs qu’ils participent au Service canadien d’apprentissage et en obligeant les bénéficiaires de contrats fédéraux de construction à atteindre certaines cibles en matière d’inclusion des femmes dans les métiers spécialisés.